NINA MOREIRA

Nina Moreira

Je suis tombée toute petite dans la marmite de la lecture grâce à ma mère qui avait instauré « la lecture au petit-déjeuner », voir à tous les repas. La Comtesse de Ségur et ses petites filles – pas si- modèles, ainsi que Jack London et ses grands espaces ont été mes premiers amours. Depuis je boulotte de tout : des livres d’art, des comics, des ouvrages féministes, des romans noirs et surtout de la bande dessinée, de la littérature et des thrillers ! Quelques auteurs ? Joyce Carol Oates, Jonathan Coe, Franck Thilliez, Virginie Despentes ou encore Catel & Bocquet.

Après un rapide passage dans l’histoire de l’art, j’ai effectué cinq ans d’études dans les métiers de l’édition et ma voie était alors toute tracée ! Je travaillerais le nez dans les bouquins, un point c’est tout. Plusieurs déménagements, une virée à Londres et une (grosse) appétence pour les voyages, m’ont donné une véritable ouverture d’esprit, et un goût pour les découvertes en tout genre. 

Bien que la lecture soit une activité solitaire, j’adore partager mes lectures et ajouter de nouveaux bouquins à ma PAL (pile à lire dans le jargon des réseaux sociaux) grâce aux avis de la communauté littéraire. Vous pouvez me retrouver sur mon blog, mon bookstagram ou encore sur Twitter, et depuis peu dans Superflu Mag qui me permet de m’exercer aussi à l’écriture en ne parlant que de thèmes que j’apprécie.

Une particularité ? La relecture de l’intégrale des Harry Potter chaque année ! Expecto patronum !

Laisser un commentaire