Faites une pause sieste à la Maison de la Poésie


Dimanche, 15h.
Vous avez un sacré mal de tête après avoir remonté la rue Oberkampf à coups de pintes à 3€ hier soir, et vous n’avez qu’une envie : dormir. Ou bien, vous achevez un rôti-patates-fromage-galette des rois familial bien arrosé de votre Bordeaux préféré, et vous n’avez qu’une envie : dormir. Ou encore ; vous pensez à la semaine de cours qui menace avec partiels et oraux à la clé, et vous n’avez qu’une envie… dormir. Quelle que soit votre situation, lorsqu’on est dimanche, 15h, la probabilité que vous soyez tenté de piquer un somme est des plus fortes.

©Maison de la Poésie

La maison de la poésie de Paris l’a bien compris, et se fait une joie de vous offrir le repos dominical tant prisé… Mais pas dans votre lit. Les « siestes acoustiques et littéraires » organisées par le musicien Bastien Lallemant au cours des mois de janvier et février se proposent de vous faire vivre une expérience nouvelle. En alternant un répertoire musical tout en douceur avec des lectures à voix haute de passages sélectionnés par la romancière Alice Zeniter, il s’agira de vous amener paisiblement jusqu’à l’endormissement.

Pendant ces sessions inédites, où il est fortement encouragé d’amener son propre oreiller, vous pourrez vous allonger entre siesteurs dans une semi-pénombre et vous laisser bercer complètement par cet alliage tranquille de la musique et des mots. Un seul impératif : l’applaudissement pendant le concert est strictement interdit. Il s’agirait de ne pas réveiller son voisin qui ronfle déjà…

Six siestes sont organisées jusqu’à mi-février ; pour passer un dimanche après-midi tout en détente, réservez vite votre créneau ronflette, car les places ne font pas long feu. Rendez-vous sur le site officiel de la Maison de la Poésie pour plus d’informations.

 

Les siestes acoustiques et littéraires de Bastien Lallemant
Maison de la Poésie de Paris
157 rue Saint-Martin, 75003 Paris
À partir de 5€

 

Laisser un commentaire