La peinture américaine des années 1930 mise en lumière au Musée de L’Orangerie.

« The age of anxiety »

Le musée de l’Orangerie vous offre le privilège d’accéder aux peintures américaines concernant la période de la grande dépression dans les années 30, la plus violente crise économique du XXieme siècle.

L’exposition a été organisée en collaboration avec l’Art Institute de Chicago et présente une cinquantaine de toiles venant de collections publiques américaines telles que le Museum of Modern Art ou encore le Whitney Museum.


hopper

Gas, 1940, Edward Hopper, huile sur toile. 


Tout au long de l’exposition vous pourrez explorer cette période difficile et peu connue qu’a vécu le peuple américain. Dans un contexte sombre et de grande violence, l’art a su intensivement s’expanser. Après le krach boursier de 1929, se tiennent des peintures mondialement connues qui oscillent entre mélancolie et volonté de critiquer les défaillances du système.

Ainsi, venez retrouver les œuvres de Edward Hopper, Georgia O’Keeffe ou encore Grant Wood pour n’en citer que quelques uns !

Site officiel.

Exposition du 12 octobre 2016 au 30 janvier 2017.

Adresse : Musée national de l’orangerie, Place de la Concorde 75001 Paris 1

Tarif : de 6,5 euros à 9 euros.

Laisser un commentaire