Les écrits polissons: atelier d’écriture érotique pour Parisiens en quête de nouveauté

« Le rendez-vous des écrits polissons, c’est un atelier d’écriture érotique ludique où les mots s’emmêlent, se lèchent l’apostrophe et se titillent la virgule. »

C’est dans le fort agréable bar Le 153, niché dans la rue Saint-Martin à deux pas de l’Hôtel de Ville, que Flore Cherry organise mensuellement un atelier d’écriture « polissonne » qui vient pimenter l’ambiance en toute élégance. Hommes et femmes, jeunes et plus âgés, solitaires et groupes d’amis, tous les polissons en herbe sont les bienvenus pour participer à ces sessions, durant lesquelles on écrit en toute liberté sur ses désirs charnels, ses fantasmes sexuels, ses prouesses au lit, bref, tout ce qui pique le mieux notre curiosité. L’objectif ? Démocratiser les tabous liés à la littérature érotique et surtout passer du bon temps avec des personnes que vous finirez par connaître mieux après deux heures que Kevin-du-bureau après quatre ans.

©Gilles Cohen Photographe
©Gilles Cohen Photographe

Après une courte intervention de sexperts en tous genres – auteurs, artistes, collectifs spécialisés dans l’érotisme – pour vous mettre dans le bain, vous serez invités à participer à un jeu d’écriture ; vous aurez trente minutes et plus de mains qu’il n’en faut (puisque le jeu est collectif) pour rédiger un texte érotique soumis à des contraintes créatives et ludiques. Les productions écrites sont ensuite lues à voix hautes et les invités votent pour leur préféré. Et comme tout travail mérite salaire, sachez que vous pouvez espérer à la clé des lots de lectures coquines à gagner !

Ouverture d’esprit et légèreté sont à l’ordre du jour pour chaque session, alors laissez-vous tenter ! Après tout, il n’y a rien de tel qu’un fantasme textuel pour accompagner votre demi de Kro…

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page Facebook des Ecrits Polissons
Ou bien sur leur Meetup officiel 

C’est où? Au Bar Le 153
153 rue Saint-Martin

75003 Paris

Source photo à la une: ShutterStock

Laisser un commentaire