Oscar Wilde: ces citations qui feront frémir les cyniques

Si vous n’avez pas encore remarqué les affiches de l’expo Oscar Wilde au Petit Palais qui traînent dans le métro parisien, il serait grand temps de sortir de votre caverne – entre citations éclairées et portraits en noir et blanc, elles sont non seulement immanquables, mais aussi omniprésentes. Et ce n’est pas pour rien : ce sont bien les grands moyens qui on été employés pour commémorer la vie et l’œuvre d’un auteur qui fut l’un des plus controversés de son temps.

Oscar Wilde le provocateur, l’audacieux, mais surtout l’esthète, est donc bien l’objet d’une exposition exclusive au cœur de la ville qui l’avait conquis (ou qu’il avait conquise…). Et pour vous donner un avant-goût de ce qui vous attend, on vous a rassemblé les paroles les plus cyniques de celui qui avait fait de l’impertinence une véritable profession de foi. À vos marques…


  1. « N’importe qui peut sympathiser avec les souffrances d’un ami. Sympathiser avec les succès d’un ami exige une très délicate nature. »
  1. « Quand les gens sont de mon avis, j’ai toujours le sentiment de m’être trompé. »
  1. « Il y a toujours quelque chose de ridicule dans les émotions des gens que l’on a cessé d’aimer. »
  1. « La vérité est purement et simplement question de style. »
  1. « Les poètes savent combien l’intimité aide au succès, et que, de nos jours, un cœur brisé se tire à maintes éditions. »
  1. « Les hommes se marient par lassitude, les femmes par curiosité : les uns et les autres sont déçus. »
  1. « Je choisis mes amis pour leur apparence, mes relations pour leur caractère et mes ennemis pour leur intelligence. »
  1. « On devrait toujours être amoureux. C’est pourquoi on ne devrait jamais se marier. »
  1. « La seule différence entre un caprice et une passion éternelle est que le caprice dure un peu plus longtemps. »
  1. « Les enfants commencent par aimer leurs parents ; devenus grands ils les jugent ; quelquefois ils leur pardonnent. »

    sarony_wilde_assis_0

Exposition Oscar Wilde – l’impertinent absolu
Jusqu’au 15 janvier 2017 au Petit Palais (métro: Champs-Élysées Clemenceau)
Du mardi au dimanche de 10h à 18h (ouverture jusqu’à 21h le vendredi)
À partir de 7€
Plus d’informations sur le site officiel du Petit Palais

Laisser un commentaire