À ne pas manquer: La Dame Blanche de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino

Ce mois-ci on vous parle d’un spectacle inventif qui mêle théâtre et frissons, genre qui se fait encore trop peu au théâtre aujourd’hui.

Comment, en effet, provoquer la peur chez le spectateur lorsqu’on est sur scène ? Là où le cinéma use d’effets techniques et de gros plans pour créer un climat de tension et de suspense, le théâtre lui, doit se contenter du jeu des acteurs et de la mise en scène pour effrayer ses auditeurs.

C’est là le défi relevé par La Dame Blanche, co-écrit et mis en scène par Sébastien Azzopardi, et nommé dans plusieurs catégories aux Molières 2016 (notamment pour la meilleure création visuelle). On ne vous révèlera rien de l’histoire pour ne pas vous gâcher les surprises de la mise en scène, mais sachez que la pièce oscille entre comédie fantastique et thriller romantique, et que le burlesque et la magie seront au rendez-vous !

©Raymond Delalande
©Raymond Delalande

La Dame Blanche, mise en scène de Sebastien Azzopardi, au théâtre de la Renaissance (10e) jusqu’au 14 janvier 2017
Réservez vos billets via billetreduc
À retrouver dans votre Superflu n°7

Laisser un commentaire