Cinq livres qui feront cinq cadeaux de Noël originaux

Ça va être la quatrième année de suite que votre Maman feint l’enthousiasme en découvrant les trois bougies parfumées de chez Monoprix que vous lui avez glissé sous le sapin, et malgré votre salaire de stagiaire, vous commencez un peu à culpabiliser. C’est un phénomène de Noël ultra classique : par manque d’idées, de moyens, ou des deux, vos petits cadeaux, même généreusement emballés dans un joli papier UNICEF, sont toujours à côté de la plaque.

Mais cette année, plus d’excuses ! L’équipe Superflu vous a préparé une liste de livres insolites qui feront mouche à tous les coups, que ce soit auprès de votre beau-père un peu bourru ou de votre petite sœur en pleine crise d’ado. À vos marques, prêts, faites péter votre panier Amazon.


Comment parler des livres que l’on n’a pas lus, de Pierre Bayard : pour un Papa qui aime s’entendre parler

Dans cet essai bourré d’humour, Pierre Bayard précise, défend et explique un art connu de tous : celui de discuter de choses auxquelles on ne connaît rien. Le livre brise un tabou académique – vraiment, vous en avez lu combien vous, des livres que vous avez cités dans votre mémoire ? – tout en développant une méthode concrète pour berner son interlocuteur. Ce qui est sûr, c’est qu’on a tous un proche qui est fait pour (faire semblant de) lire ce livre.


Au Bonheur des Lettres, de Shaun Usher : pour une Maman passionnée d’Histoire

Si la lettre d’appel au calme de Gandhi à Hitler ou la lettre de suicide de Virginia Woolf est le genre de chose qui fait frémir d’excitation le/la féru(e) d’Histoire de votre famille, alors cette anthologie épistolaire fera immanquablement leur bonheur. Au menu, plus de cent lettres historiques ; des correspondances graves et solennelles, mais aussi drôles ou singulières, comme la recette des drop-scones envoyée par la reine Elizabeth II au Président Eisenhower.


La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules, de Philippe Delerm : pour un grand frère artiste-anticapitaliste-poète-interprète

Court, mais touchant, La première gorgée de bière décrypte avec poésie les petites choses de la vie qui nous apportent un plaisir immense. Écosser les petits pois, dévorer un croissant de trottoir ou sentir l’odeur des pommes à l’automne : l’auteur prend le temps de choisir les bons mots et tape dans le mille. Inspiré et savoureux, un récit qui se lit et relit sans modération.


Les boloss des belles lettres, la littérature pour tous les waloufs, de Michel Pimpant et Quentin Leclerc : pour une petite sœur qui révise son bac de français

Entre « Don Juan cherche pas magueule c’est DSK du slip », « docteur jekyll un gros boss de la médecine genre docteur house pour les intimes », ou « Esmeralda la gitane aux seufs de safran », vous avez compris l’idée : Les boloss des belles lettres révisent nos classiques littéraire à grands renforts de wesh et de mdr. C’est à mourir de rire, c’est ludique et en plus, ça peut véritablement aider votre petite sœur à réviser son prochain DST.


La philosophie dans le boudoir, de Donatien Alphonse François de Sade : pour quelqu’un que vous aurez choisi très soigneusement

Une chose est sûre : la littérature érotique offerte à la bonne personne est garantie d’être couronnée de succès. Et même si l’on ne peut faire cadeau de Sade à n’importe qui, La philosophie dans le boudoir aura le mérite de marquer l’esprit de celui qui le reçoit. Attention cependant : à la rencontre de la culture et du plaisir, ce grand classique littéraire n’est pas à déballer en famille au pied du sapin…

 

Laisser un commentaire